Description of node <http://id.insee.fr/concepts/definition/c1819/definition/v1/fr>

Subject Predicate Object
http://id.insee.fr/concepts/definition/c1819/definition/v1/fr http://www.w3.org/1999/02/22-rdf-syntax-ns#type http://rdf-vocabulary.ddialliance.org/xkos#ExplanatoryNote
http://id.insee.fr/concepts/definition/c1819/definition/v1/fr http://purl.org/pav/version 1
http://id.insee.fr/concepts/definition/c1819/definition/v1/fr http://rdf-vocabulary.ddialliance.org/xkos#plainText Contrairement au pêcheur de loisir, le pêcheur professionnel tire son revenu du produit de sa pêche. La pêche maritime est pratiquée en mer ou en estuaire. Selon la transformation réalisée à bord des navires, on distingue pêche fraîche et pêche congelée (ou transformée). La pêche continentale est pratiquée en eau douce (étang, rivière). Cette dernière est peu développée en France. La navigation à la pêche est subdivisée en quatre types de pêche : - petite pêche : absence du port inférieure ou égale à 24 heures. - pêche côtière : absence du port supérieure comprise entre 24 et 96 heures. - pêche au large : absence supérieure à 96 heures, lorsque cette navigation ne répond pas à la définition de la grande pêche. - grande pêche : elle comprend les navires de plus de 1000 tonneaux de jauge brute (tjb), les navires de plus de 150 tonneaux s'absentant habituellement plus de 20 jours de son port d'exploitation ou de ravitaillement, et les navires de plus de 150 tonneaux dont le port d'armement est éloigné de plus de 20 jours du port d'exploitation ou de ravitaillement.
http://id.insee.fr/concepts/definition/c1819/definition/v1/fr http://purl.org/dc/terms/language fr
http://id.insee.fr/concepts/definition/c1819/definition/v1/fr http://eurovoc.europa.eu/schema#noteLiteral <div xmlns="http://www.w3.org/1999/xhtml"><p>Contrairement au pêcheur de loisir, le pêcheur professionnel tire son revenu du produit de sa pêche. La pêche maritime est pratiquée en mer ou en estuaire. Selon la transformation réalisée à bord des navires, on distingue pêche fraîche et pêche congelée (ou transformée). La pêche continentale est pratiquée en eau douce (étang, rivière).</p><p>Cette dernière est peu développée en France.</p><p>La navigation à la pêche est subdivisée en quatre types de pêche :</p><p>- petite pêche : absence du port inférieure ou égale à 24 heures.</p><p>- pêche côtière : absence du port supérieure comprise entre 24 et 96 heures.</p><p>- pêche au large : absence supérieure à 96 heures, lorsque cette navigation ne répond pas à la définition de la grande pêche.</p><p>- grande pêche : elle comprend les navires de plus de 1000 tonneaux de jauge brute (tjb), les navires de plus de 150 tonneaux s'absentant habituellement plus de 20 jours de son port d'exploitation ou de ravitaillement, et les navires de plus de 150 tonneaux dont le port d'armement est éloigné de plus de 20 jours du port d'exploitation ou de ravitaillement.</p></div>
http://id.insee.fr/concepts/definition/c1819/definition/v1/fr http://rdf.insee.fr/def/base#validFrom 2021-01-18T10:52:04.291
http://id.insee.fr/concepts/definition/c1819 http://www.w3.org/2004/02/skos/core#definition http://id.insee.fr/concepts/definition/c1819/definition/v1/fr