Description of node <http://id.insee.fr/codes/pcsese1982/categorieSocioprofessionnelle/62/noteGenerale/v1/fr>

Subject Predicate Object
http://id.insee.fr/codes/pcsese1982/categorieSocioprofessionnelle/62/noteGenerale/v1/fr http://www.w3.org/1999/02/22-rdf-syntax-ns#type http://rdf-vocabulary.ddialliance.org/xkos#ExplanatoryNote
http://id.insee.fr/codes/pcsese1982/categorieSocioprofessionnelle/62/noteGenerale/v1/fr http://purl.org/pav/version 1
http://id.insee.fr/codes/pcsese1982/categorieSocioprofessionnelle/62/noteGenerale/v1/fr http://rdf-vocabulary.ddialliance.org/xkos#plainText Cette catégorie socioprofessionnelle regroupe les personnels salariés appelés normalement à exécuter en milieu industriel des tâches généralement manuelles, mais exigeant une formation spéciale ou un apprentissage suffisamment long.Des responsabilités matérielles importantes peuvent être confiées néanmoins à ces personnels : surveillance de processus industriels, manipulation de matériels et outillages coûteux, respect de consignes et protocoles de sécurité, etc...Les personnels occupent une position profesiionnelle de type "ouvrier qualifié" au sens des conventions collectives.Les tâches exécutées relèvent de deux catégories :- conduite, surveillance, préparation, réglage ou entretien d'installations industrielles, de machines, d'engins de génie civil ou de travail du béton, à l'exception de la conduite d'engins de transport et de manutention ;- exécution de travaux de laboratoire en milieu industriel.La conduite des engins de transport et la manutention étant exclues, le domaine d'activité des ouvriers de type industriel peut être défini principalement au moyen de deux critères :- les personnels exécutent un travail essentiellement manuel ;- ce travail est "de type industriel" (par opposition à la notion de travail "de type artisanal").Cette dernière distinction met en oeuvre plusieurs caractéristiques associées à l'exercice du métier et incluant notamment :- le domaine d'activité (cf. infra) ;- le nombre de salariés de l'entreprise ;- la valeur généralement élevée des équipements ;- le caractère répétitif des tâches ;- le mode d'apprentissage du métier.Les domaines d'activité suivants relèvent particulièrement du type industriel :- conduite d'installations industrielles automatisées, ou de machines dans l'industrie lourde (chimie, industrie agro-alimentaire, production et première transformation des métaux, fonderie, industrie du verre, des matériaux de construction et céramiques, industrie lourde du bois et du papier-carton ;- conduite d'installations de production d'énergie ;- travail de laboratoire ;- travail des métaux par formage, soudure, revêtement, enlèvement de métal dans le cadre d'une activité de production (même à l'unité ou en petite série) ;- ajustage et montage en atelier d'éléments mécaniques (même à l'unité ou en petite série) ;- production de matériels et équipemlents électriques et électroniques ;- conduite de machines du textile ;- travail industriel ou semi-industriel des étoffes et du cuir (grande ou moyenne série seulement) ;- travail industriel du bois ;- composition et impression de documents ;- contrôle des produits fabriqués en milieu industriel ;- réglage et entretien (électrique ou mécanique) des équipements de production industrielle, des équipements de télécommunication et des matériels lourds de transport (air, mer, fer) ;- réalisation d'ouvrages des travaux publics et travail du béton ;- montage des charpentes métalliques de grande dimension ;- mines et carrières (taille de pierre exclue) ;- conduite d'engins spéciaux des travaux publics et du bâtiment (engins de levage exclus).
http://id.insee.fr/codes/pcsese1982/categorieSocioprofessionnelle/62/noteGenerale/v1/fr http://purl.org/dc/terms/language fr
http://id.insee.fr/codes/pcsese1982/categorieSocioprofessionnelle/62/noteGenerale/v1/fr http://eurovoc.europa.eu/schema#noteLiteral <div xmlns="http://www.w3.org/1999/xhtml"><p>Cette catégorie socioprofessionnelle regroupe les personnels salariés appelés normalement à exécuter en milieu industriel des tâches généralement manuelles, mais exigeant une formation spéciale ou un apprentissage suffisamment long.</p><p>Des responsabilités matérielles importantes peuvent être confiées néanmoins à ces personnels : surveillance de processus industriels, manipulation de matériels et outillages coûteux, respect de consignes et protocoles de sécurité, etc...</p><p>Les personnels occupent une position profesiionnelle de type "ouvrier qualifié" au sens des conventions collectives.</p><p>Les tâches exécutées relèvent de deux catégories :</p><ul class="list1"><li><p>conduite, surveillance, préparation, réglage ou entretien d'installations industrielles, de machines, d'engins de génie civil ou de travail du béton, à l'exception de la conduite d'engins de transport et de manutention ;</p></li><li><p>exécution de travaux de laboratoire en milieu industriel.</p></li></ul><p>La conduite des engins de transport et la manutention étant exclues, le domaine d'activité des ouvriers de type industriel peut être défini principalement au moyen de deux critères :</p><ul class="list1"><li><p>les personnels exécutent un travail essentiellement manuel ;</p></li><li><p>ce travail est "de type industriel" (par opposition à la notion de travail "de type artisanal").</p></li></ul><p>Cette dernière distinction met en oeuvre plusieurs caractéristiques associées à l'exercice du métier et incluant notamment :</p><ul class="list1"><li><p>le domaine d'activité (cf. infra) ;</p></li><li><p>le nombre de salariés de l'entreprise ;</p></li><li><p>la valeur généralement élevée des équipements ;</p></li><li><p>le caractère répétitif des tâches ;</p></li><li><p>le mode d'apprentissage du métier.</p></li></ul><p>Les domaines d'activité suivants relèvent particulièrement du type industriel :</p><ul class="list1"><li><p>conduite d'installations industrielles automatisées, ou de machines dans l'industrie lourde (chimie, industrie agro-alimentaire, production et première transformation des métaux, fonderie, industrie du verre, des matériaux de construction et céramiques, industrie lourde du bois et du papier-carton ;</p></li><li><p>conduite d'installations de production d'énergie ;</p></li><li><p>travail de laboratoire ;</p></li><li><p>travail des métaux par formage, soudure, revêtement, enlèvement de métal dans le cadre d'une activité de production (même à l'unité ou en petite série) ;</p></li><li><p>ajustage et montage en atelier d'éléments mécaniques (même à l'unité ou en petite série) ;</p></li><li><p>production de matériels et équipemlents électriques et électroniques ;</p></li><li><p>conduite de machines du textile ;</p></li><li><p>travail industriel ou semi-industriel des étoffes et du cuir (grande ou moyenne série seulement) ;</p></li><li><p>travail industriel du bois ;</p></li><li><p>composition et impression de documents ;</p></li><li><p>contrôle des produits fabriqués en milieu industriel ;</p></li><li><p>réglage et entretien (électrique ou mécanique) des équipements de production industrielle, des équipements de télécommunication et des matériels lourds de transport (air, mer, fer) ;</p></li><li><p>réalisation d'ouvrages des travaux publics et travail du béton ;</p></li><li><p>montage des charpentes métalliques de grande dimension ;</p></li><li><p>mines et carrières (taille de pierre exclue) ;</p></li><li><p>conduite d'engins spéciaux des travaux publics et du bâtiment (engins de levage exclus).</p></li></ul></div>
http://id.insee.fr/codes/pcsese1982/categorieSocioprofessionnelle/62/noteGenerale/v1/fr http://rdf.insee.fr/def/base#validFrom 1982-01-01T00:00:00.000+01:00
http://id.insee.fr/codes/pcsese1982/categorieSocioprofessionnelle/62 http://www.w3.org/2004/02/skos/core#definition http://id.insee.fr/codes/pcsese1982/categorieSocioprofessionnelle/62/noteGenerale/v1/fr