Description of node <http://id.insee.fr/codes/pcsese1982/categorieSocioprofessionnelle/54/noteGenerale/v1/fr>

Subject Predicate Object
http://id.insee.fr/codes/pcsese1982/categorieSocioprofessionnelle/54/noteGenerale/v1/fr http://www.w3.org/1999/02/22-rdf-syntax-ns#type http://rdf-vocabulary.ddialliance.org/xkos#ExplanatoryNote
http://id.insee.fr/codes/pcsese1982/categorieSocioprofessionnelle/54/noteGenerale/v1/fr http://purl.org/pav/version 1
http://id.insee.fr/codes/pcsese1982/categorieSocioprofessionnelle/54/noteGenerale/v1/fr http://rdf-vocabulary.ddialliance.org/xkos#plainText Cette catégorie socioprofessionnelle regroupe les personnels salariés d'exécution effectuant normalement un travail de "bureau", par opposition à un travail d'usine, d'atelier ou de magasin. Ces personnels sont affectés habituellement à des tâches de secrétariat, de mise en forme ou de transcription de l'information, de contrôle et opérations administratives, d'accueil,... ; ils ne réalisent pas normalement des actions de vente (excepté pour les secteurs de la banque, de l'assurance, des transports et du tourisme).Les personnels dont il s'agit sont normalement classés en catégorie "employés" selon les conventions collectives applicables au secteur d'activité concerné.En revanche, le fait d'être classé en catégorie "employés" selon la convention collective, voire la présence du terme "employé" dans la dénomination de métier, ne signifie pas que la personne intéressée doive être classé dans le groupe des "Employés", au sens de la nomenclature PCS, ni, à plus forte raison, parmi les employés administratifs.En effet, il peut très bien s'agir d'une personne travaillant dans un domaine relevant d'un autre classement (conduite de véhicule, magasinage, ...).D'une manière générale, la dénomination "employé", en appellation de métier, doit être tenue le plus ouvent pour ambiguë et peu précise (cette dénomination venant parfois en simple synonyme de "salarié").Si la classification professionnelle range le salarié en catégorie "Ouvriers" (qualifiés ou non) ou si l'appellation de métier est clairement de type "employé d'usine", "employé de fabrication", etc..., le classement normal, au sens de la nomenclature PCS, est effectué au sein du Groupe "Ouvriers".Si la classification professionnelle range le salarié parmi les "agents de maîtrise", "techniciens" ou "cadres", le classement normal, au sens de la nomenclature PCS, doit être opéré parmi les "techniciens" (catégories 46 ou éventuellement 47), les "agents de maîtrise" (catégorie 48) et les "cadres" (catégories 34, 35, 37 ou 38).L'activité de secrétariat et, par proximité, la dactylographie, le travail sur machine de bureau, la saisie informatique et les manipulations sur les unités périphériques des ordinateurs donnent lieu à classement au sein de la catégorie.Sont , par définition, exclus du classement en catégorie 54 :- les agents de service (santé, éducation) (catégorie 52) ;- les agents de surveillance ( catégorie 53) ;- les employés de commerce (catégorie 55) ;- les personnels des services directs aux particuliers, incluant notamment les personnels non-cuisiniers de la restauration et de l'hôtellerie ;- le secrétariat de direction (normalement en catégorie 46) ;- les compositeurs-typographes, typographes et opérateurs en photocomposition ( normalement en catégorie 62).En revanche, la catégorie inclut aussi bien :- les personnels (emplois transverses) assumant des fonctions administratives communes à tous les secteurs d'activité (secrétariat, accueil, comptabilité, informatique,...);- les personnels (emplois spécifiques) assurant des fonctions de nature administrative, propres au secteur d'activité concerné (services techniques et commerciaux de la banque, de l'assurance, des transports et du tourisme).
http://id.insee.fr/codes/pcsese1982/categorieSocioprofessionnelle/54/noteGenerale/v1/fr http://purl.org/dc/terms/language fr
http://id.insee.fr/codes/pcsese1982/categorieSocioprofessionnelle/54/noteGenerale/v1/fr http://eurovoc.europa.eu/schema#noteLiteral <div xmlns="http://www.w3.org/1999/xhtml"><p>Cette catégorie socioprofessionnelle regroupe les personnels salariés d'exécution effectuant normalement un travail de "bureau", par opposition à un travail d'usine, d'atelier ou de magasin. Ces personnels sont affectés habituellement à des tâches de secrétariat, de mise en forme ou de transcription de l'information, de contrôle et opérations administratives, d'accueil,... ; ils ne réalisent pas normalement des actions de vente (excepté pour les secteurs de la banque, de l'assurance, des transports et du tourisme).</p><p>Les personnels dont il s'agit sont normalement classés en catégorie "employés" selon les conventions collectives applicables au secteur d'activité concerné.</p><p>En revanche, le fait d'être classé en catégorie "employés" selon la convention collective, voire la présence du terme "employé" dans la dénomination de métier, ne signifie pas que la personne intéressée doive être classé dans le groupe des "Employés", au sens de la nomenclature PCS, ni, à plus forte raison, parmi les employés administratifs.</p><p>En effet, il peut très bien s'agir d'une personne travaillant dans un domaine relevant d'un autre classement (conduite de véhicule, magasinage, ...).</p><p>D'une manière générale, la dénomination "employé", en appellation de métier, doit être tenue le plus ouvent pour ambiguë et peu précise (cette dénomination venant parfois en simple synonyme de "salarié").</p><p>Si la classification professionnelle range le salarié en catégorie "Ouvriers" (qualifiés ou non) ou si l'appellation de métier est clairement de type "employé d'usine", "employé de fabrication", etc..., le classement normal, au sens de la nomenclature PCS, est effectué au sein du Groupe "Ouvriers".</p><p>Si la classification professionnelle range le salarié parmi les "agents de maîtrise", "techniciens" ou "cadres", le classement normal, au sens de la nomenclature PCS, doit être opéré parmi les "techniciens" (catégories 46 ou éventuellement 47), les "agents de maîtrise" (catégorie 48) et les "cadres" (catégories 34, 35, 37 ou 38).</p><p>L'activité de secrétariat et, par proximité, la dactylographie, le travail sur machine de bureau, la saisie informatique et les manipulations sur les unités périphériques des ordinateurs donnent lieu à classement au sein de la catégorie.</p><p>Sont , par définition, exclus du classement en catégorie 54 :</p><ul class="list1"><li><p>les agents de service (santé, éducation) (catégorie 52) ;</p></li><li><p>les agents de surveillance ( catégorie 53) ;</p></li><li><p>les employés de commerce (catégorie 55) ;</p></li><li><p>les personnels des services directs aux particuliers, incluant notamment les personnels non-cuisiniers de la restauration et de l'hôtellerie ;</p></li><li><p>le secrétariat de direction (normalement en catégorie 46) ;</p></li><li><p>les compositeurs-typographes, typographes et opérateurs en photocomposition ( normalement en catégorie 62).</p></li></ul><p>En revanche, la catégorie inclut aussi bien :</p><ul class="list1"><li><p>les personnels (emplois transverses) assumant des fonctions administratives communes à tous les secteurs d'activité (secrétariat, accueil, comptabilité, informatique,...);</p></li><li><p>les personnels (emplois spécifiques) assurant des fonctions de nature administrative, propres au secteur d'activité concerné (services techniques et commerciaux de la banque, de l'assurance, des transports et du tourisme).</p></li></ul></div>
http://id.insee.fr/codes/pcsese1982/categorieSocioprofessionnelle/54/noteGenerale/v1/fr http://rdf.insee.fr/def/base#validFrom 1982-01-01T00:00:00.000+01:00
http://id.insee.fr/codes/pcsese1982/categorieSocioprofessionnelle/54 http://www.w3.org/2004/02/skos/core#definition http://id.insee.fr/codes/pcsese1982/categorieSocioprofessionnelle/54/noteGenerale/v1/fr