Description of node <http://id.insee.fr/codes/pcsese1982/categorieSocioprofessionnelle/48/noteGenerale/v1/fr>

Subject Predicate Object
http://id.insee.fr/codes/pcsese1982/categorieSocioprofessionnelle/48/noteGenerale/v1/fr http://www.w3.org/1999/02/22-rdf-syntax-ns#type http://rdf-vocabulary.ddialliance.org/xkos#ExplanatoryNote
http://id.insee.fr/codes/pcsese1982/categorieSocioprofessionnelle/48/noteGenerale/v1/fr http://purl.org/pav/version 1
http://id.insee.fr/codes/pcsese1982/categorieSocioprofessionnelle/48/noteGenerale/v1/fr http://rdf-vocabulary.ddialliance.org/xkos#plainText Cette catégorie socioprofessionnelle regroupe les salariés d'entreprise chargés d'une fonction d'encadrement direct ou indirect de personnels techniques (ouvriers, techniciens, autres agents d'encadrement) dans les domaines de la production industrielle, du bâtiment et du génie civil, de l'agriculture, des forêts et de la pêche, des transports maritimes, de la restauration, de l'entretien, de la manutention et du magasinage.Les agents de maîtrise exerçant leur activité en matière administrative ou commerciale ne relèvent pas de la catégorie.La position professionnelle des salariés classés dans la catégorie n'est en aucun cas une position de cadre au sens des conventions collectives ; au sens de ces dernières, les personnels occupent normalement une position de type "agent de maîtrise", plus exceptionnellement de type "technicien".L'exercice d'une fonction d'encadrement ne suffit donc pas, en tant que telle, pour relever de la catégorie ; ainsi, les chefs d'équipe classés ouvriers selon les conventions collectives ne doivent pas y être placés, mais demeurer classés dans le groupe socioprofessionnel des ouvriers.A titre exceptionnel, les techniciens d'exploitation des entreprises de production et de distribution d'énergie sont toutefois rangés dans la catégorie ; il en est de même pour les gérants salariés d'établissements artisanaux (à l'exclusion des gérants libres) et pour les salariés gérants d'exploitation agricole et assimilés.En matière d'hôtellerie-restauration, les activités de maîtrise classées concernent les emplois de cuisine et de gestion de restaurant, mais non les emplois de salle.Pour la plupart des rubriques de la PCS-ESE, deux niveaux sont distingués :Le premier de ces niveaux correspond à l'encadrement direct des tâches, non qualifiées, qualifiées ou très qualifiées, confiées à des ouvriers ; le second niveau correspond à l'exercice d'une responsabilité plus large, pouvant inclure l'encadrement de techniciens ou d'autres agents de maîtrise.REMARQUE IMPORTANTE : Les agents de maîtrise classés dans la catégorie exercent donc leur activité dans un domaine technique et, de ce fait, les agents de maîtrise encadrant des employés sont normalement exclus du classement : la présence des expressions "agent de maîtrise" ou "chef d'équipe" dans un intitulé de profession ne suffit donc pas pour justifier que la personne soit classée dans la catégorie. Par ailleurs, certains chefs d'équipe n'ont pas le plein exercice de l'autorité hiérarchique ; chargés de coordonner le travail au sein de leur équipe sans être responsables, ils ne sont pas classés agents de maîtrise au sens des conventions collectives, mais occupent, d'une manière générale, une position d'ouvrier. Ces personnels ne doivent pas être classés dans la catégorie, mais demeurer dans le groupe des "ouvriers" (groupe 6) au sens de la nomenclature PCS-ESE : tel sera le cas, notamment, pour le domaine du bâtiment et du génie civil.
http://id.insee.fr/codes/pcsese1982/categorieSocioprofessionnelle/48/noteGenerale/v1/fr http://purl.org/dc/terms/language fr
http://id.insee.fr/codes/pcsese1982/categorieSocioprofessionnelle/48/noteGenerale/v1/fr http://eurovoc.europa.eu/schema#noteLiteral <div xmlns="http://www.w3.org/1999/xhtml"><p>Cette catégorie socioprofessionnelle regroupe les salariés d'entreprise chargés d'une fonction d'encadrement direct ou indirect de personnels techniques (ouvriers, techniciens, autres agents d'encadrement) dans les domaines de la production industrielle, du bâtiment et du génie civil, de l'agriculture, des forêts et de la pêche, des transports maritimes, de la restauration, de l'entretien, de la manutention et du magasinage.</p><p>Les agents de maîtrise exerçant leur activité en matière administrative ou commerciale ne relèvent pas de la catégorie.</p><p>La position professionnelle des salariés classés dans la catégorie n'est en aucun cas une position de cadre au sens des conventions collectives ; au sens de ces dernières, les personnels occupent normalement une position de type "agent de maîtrise", plus exceptionnellement de type "technicien".</p><p>L'exercice d'une fonction d'encadrement ne suffit donc pas, en tant que telle, pour relever de la catégorie ; ainsi, les chefs d'équipe classés ouvriers selon les conventions collectives ne doivent pas y être placés, mais demeurer classés dans le groupe socioprofessionnel des ouvriers.</p><p>A titre exceptionnel, les techniciens d'exploitation des entreprises de production et de distribution d'énergie sont toutefois rangés dans la catégorie ; il en est de même pour les gérants salariés d'établissements artisanaux (à l'exclusion des gérants libres) et pour les salariés gérants d'exploitation agricole et assimilés.</p><p>En matière d'hôtellerie-restauration, les activités de maîtrise classées concernent les emplois de cuisine et de gestion de restaurant, mais non les emplois de salle.</p><p>Pour la plupart des rubriques de la PCS-ESE, deux niveaux sont distingués :</p><p>Le premier de ces niveaux correspond à l'encadrement direct des tâches, non qualifiées, qualifiées ou très qualifiées, confiées à des ouvriers ; le second niveau correspond à l'exercice d'une responsabilité plus large, pouvant inclure l'encadrement de techniciens ou d'autres agents de maîtrise.</p><p>REMARQUE IMPORTANTE : Les agents de maîtrise classés dans la catégorie exercent donc leur activité dans un domaine technique et, de ce fait, les agents de maîtrise encadrant des employés sont normalement exclus du classement : la présence des expressions "agent de maîtrise" ou "chef d'équipe" dans un intitulé de profession ne suffit donc pas pour justifier que la personne soit classée dans la catégorie. Par ailleurs, certains chefs d'équipe n'ont pas le plein exercice de l'autorité hiérarchique ; chargés de coordonner le travail au sein de leur équipe sans être responsables, ils ne sont pas classés agents de maîtrise au sens des conventions collectives, mais occupent, d'une manière générale, une position d'ouvrier. Ces personnels ne doivent pas être classés dans la catégorie, mais demeurer dans le groupe des "ouvriers" (groupe 6) au sens de la nomenclature PCS-ESE : tel sera le cas, notamment, pour le domaine du bâtiment et du génie civil.</p></div>
http://id.insee.fr/codes/pcsese1982/categorieSocioprofessionnelle/48/noteGenerale/v1/fr http://rdf.insee.fr/def/base#validFrom 1982-01-01T00:00:00.000+01:00
http://id.insee.fr/codes/pcsese1982/categorieSocioprofessionnelle/48 http://www.w3.org/2004/02/skos/core#definition http://id.insee.fr/codes/pcsese1982/categorieSocioprofessionnelle/48/noteGenerale/v1/fr