Description of node <http://id.insee.fr/concepts/definition/c1985/noteEditoriale/v1/fr>

Subject Predicate Object
http://id.insee.fr/concepts/definition/c1985/noteEditoriale/v1/fr http://www.w3.org/1999/02/22-rdf-syntax-ns#type http://rdf-vocabulary.ddialliance.org/xkos#ExplanatoryNote
http://id.insee.fr/concepts/definition/c1985/noteEditoriale/v1/fr http://purl.org/pav/version 1
http://id.insee.fr/concepts/definition/c1985/noteEditoriale/v1/fr http://rdf-vocabulary.ddialliance.org/xkos#plainText Ce type d'hébergement est en forte croissance. Initialement conçues dans les années 1970, pour développer le parc immobilier locatif dans les stations de sport d'hiver, les résidences de tourisme ont depuis gagné le littoral et même, dans une moindre mesure, la ville et la campagne. En zone urbaine, ces résidences accueillent souvent des étudiants en dehors des périodes touristiques. Tout propriétaire d'un logement dans une résidence de tourisme, pour bénéficier d'avantages fiscaux divers, doit le donner en location pour une durée minimum (9 ans) à l'exploitant de la résidence (Pierre et vacances, Maeva, Orion, Citadines, etc). Celui-ci se charge de trouver des locataires, de recouvrer les loyers et d'entretenir la résidence. Le propriétaire est ainsi totalement déchargé de la gestion de son bien et perçoit les revenus locatifs. À l'échéance du bail initial (9 ans), le propriétaire peu renouveler le bail initial ou revendre son bien ou en récupérer la jouissance. Pour bénéficier d'un taux réduit de TVA, une partie de l'hébergement (15 % de la capacité d'accueil) doit être confiée à un tour opérateur. Ainsi, pour chaque résidence de tourisme, il conviendra de connaître sa date de création pour pouvoir mesurer l'évolution de sa capacité d'accueil au bout de 9 ans. De plus, il semble intéressant de pouvoir repérer le plus rapidement possible l'existence ou non de tour opérateur. Comment différencier « hôtel » et « résidence de tourisme ». Les services rendus par les hôtels sont plus étendus que ceux des résidences de tourisme : petits déjeuners quotidiens et entretien des chambres quotidien, fourniture de linge de toilette. Les unités d'habitation des résidences doivent être équipées d'une cuisine ou d'un coin cuisine et d'un sanitaire privé. L'homogénéité des unités d'habitation exigée des résidences ne l'est pas pour les hôtels.
http://id.insee.fr/concepts/definition/c1985/noteEditoriale/v1/fr http://purl.org/dc/terms/language fr
http://id.insee.fr/concepts/definition/c1985/noteEditoriale/v1/fr http://eurovoc.europa.eu/schema#noteLiteral <div xmlns="http://www.w3.org/1999/xhtml"><p>Ce type d'hébergement est en forte croissance. Initialement conçues dans les années 1970, pour développer le parc immobilier locatif dans les stations de sport d'hiver, les résidences de tourisme ont depuis gagné le littoral et même, dans une moindre mesure, la ville et la campagne. En zone urbaine, ces résidences accueillent souvent des étudiants en dehors des périodes touristiques. Tout propriétaire d'un logement dans une résidence de tourisme, pour bénéficier d'avantages fiscaux divers, doit le donner en location pour une durée minimum (9 ans) à l'exploitant de la résidence (Pierre et vacances, Maeva, Orion, Citadines, etc). Celui-ci se charge de trouver des locataires, de recouvrer les loyers et d'entretenir la résidence. Le propriétaire est ainsi totalement déchargé de la gestion de son bien et perçoit les revenus locatifs. À l'échéance du bail initial (9 ans), le propriétaire peu renouveler le bail initial ou revendre son bien ou en récupérer la jouissance. Pour bénéficier d'un taux réduit de TVA, une partie de l'hébergement (15 % de la capacité d'accueil) doit être confiée à un tour opérateur.</p><p>Ainsi, pour chaque résidence de tourisme, il conviendra de connaître sa date de création pour pouvoir mesurer l'évolution de sa capacité d'accueil au bout de 9 ans. De plus, il semble intéressant de pouvoir repérer le plus rapidement possible l'existence ou non de tour opérateur.</p><p>Comment différencier « hôtel » et « résidence de tourisme ».</p><p>Les services rendus par les hôtels sont plus étendus que ceux des résidences de tourisme : petits déjeuners quotidiens et entretien des chambres quotidien, fourniture de linge de toilette. Les unités d'habitation des résidences doivent être équipées d'une cuisine ou d'un coin cuisine et d'un sanitaire privé. L'homogénéité des unités d'habitation exigée des résidences ne l'est pas pour les hôtels.</p></div>
http://id.insee.fr/concepts/definition/c1985 http://www.w3.org/2004/02/skos/core#editorialNote http://id.insee.fr/concepts/definition/c1985/noteEditoriale/v1/fr