Description of node <http://id.insee.fr/codes/pcsese2003/categorieSocioprofessionnelle/68/noteGenerale/v1/fr>

Subject Predicate Object
http://id.insee.fr/codes/pcsese2003/categorieSocioprofessionnelle/68/noteGenerale/v1/fr http://www.w3.org/1999/02/22-rdf-syntax-ns#type http://rdf-vocabulary.ddialliance.org/xkos#ExplanatoryNote
http://id.insee.fr/codes/pcsese2003/categorieSocioprofessionnelle/68/noteGenerale/v1/fr http://purl.org/pav/version 1
http://id.insee.fr/codes/pcsese2003/categorieSocioprofessionnelle/68/noteGenerale/v1/fr http://rdf-vocabulary.ddialliance.org/xkos#plainText Cette catégorie socioprofessionnelle a pour but de regrouper les salariés exécutant dans le cadre d'un travail peu divisé, des taches manuelles n'exigeant ni formation spéciale, ni long apprentissage, en dehors des activités agricoles. La catégorie ne comprend, en principe, que des ouvriers non qualifiés au sens des conventions collectives. Les nettoyeurs sont généralement considérés comme non qualifiés, ainsi que les apprentis des maîtres ouvriers, sauf dans les métiers de l'imprimerie. En revanche, certains ouvriers de l'alimentation (boulangers pâtissiers, charcutiers, bouchers) sont considérés comme qualifiés, de même que les jardiniers, et sont donc exclus de la catégorie. Les chefs d'équipe peuvent parfois être classés parmi les ouvriers non qualifiés.La catégorie comprend exclusivement des salariés ; les aides familiaux non salariés en sont exclus.La conduite de véhicule étant exclue, le domaine d'activité des ouvriers non qualifiés de type artisanal se définit en principe par les deux caractéristiques suivantes : ils font un travail manuel ; ce travail est de type artisanal. Il s'oppose par là au travail de "type industriel". Précisément, les domaines suivants relèvent du type artisanal :- le gros #uvre du bâtiment, à l'exception du travail du béton et du montage des charpentes métalliques de grandes dimensions, les travaux publics étant exclus, la taille des pierres incluse ;- le second #uvre du bâtiment dans son ensemble, y compris la menuiserie du bâtiment, la métallerie, l'installation électrique ou téléphonique ;- l'entretien et la réparation des automobiles et véhicules utilitaires, à l'exclusion des matériels ferroviaires, des bateaux et des avions ;- le dépannage des appareils électroménagers à usage domestique, (y compris radio, télé, haute fidélité,...) à l'exclusion des matériels lourds de télécommunications ;- l'entretien et la réparation d'autres matériels à usage non industriel : montres, horloges, machines de bureau (ordinateurs exclus), ascenseurs ;- l'entretien général des bâtiments ;- les travaux de fabrication effectués à la main ou à l'aide d'un outillage léger pour l'habillement, les étoffes, les cuirs et peaux, les chaussures, la maroquinerie, le moulage noyautage à la main, le travail du verre ou de la céramique à la main ;- le nettoyage des locaux industriels, de bureaux... à l'exclusion des écoles et des hôpitaux. Les femmes de ménage des écoles et des hôpitaux sont classées avec les agents de service des établissements d'enseignement ou les agents de service hospitaliers. Les femmes de ménage, bonnes, employées par des particuliers, dont les conditions de travail et d'emploi sont sensiblement différentes de celles des nettoyeurs des locaux collectifs, sont classées en personnels des services directs aux particuliers.
http://id.insee.fr/codes/pcsese2003/categorieSocioprofessionnelle/68/noteGenerale/v1/fr http://purl.org/dc/terms/language fr
http://id.insee.fr/codes/pcsese2003/categorieSocioprofessionnelle/68/noteGenerale/v1/fr http://eurovoc.europa.eu/schema#noteLiteral <div xmlns="http://www.w3.org/1999/xhtml"><p>Cette catégorie socioprofessionnelle a pour but de regrouper les salariés exécutant dans le cadre d'un travail peu divisé, des taches manuelles n'exigeant ni formation spéciale, ni long apprentissage, en dehors des activités agricoles. </p><p>La catégorie ne comprend, en principe, que des ouvriers non qualifiés au sens des conventions collectives. Les nettoyeurs sont généralement considérés comme non qualifiés, ainsi que les apprentis des maîtres ouvriers, sauf dans les métiers de l'imprimerie. En revanche, certains ouvriers de l'alimentation (boulangers pâtissiers, charcutiers, bouchers) sont considérés comme qualifiés, de même que les jardiniers, et sont donc exclus de la catégorie. </p><p>Les chefs d'équipe peuvent parfois être classés parmi les ouvriers non qualifiés.</p><p>La catégorie comprend exclusivement des salariés ; les aides familiaux non salariés en sont exclus.</p><p>La conduite de véhicule étant exclue, le domaine d'activité des ouvriers non qualifiés de type artisanal se définit en principe par les deux caractéristiques suivantes : ils font un travail manuel ; ce travail est de type artisanal. Il s'oppose par là au travail de "type industriel". </p><p>Précisément, les domaines suivants relèvent du type artisanal :</p><ul class="list1"><li><p>le gros #uvre du bâtiment, à l'exception du travail du béton et du montage des charpentes métalliques de grandes dimensions, les travaux publics étant exclus, la taille des pierres incluse ;</p></li><li><p>le second #uvre du bâtiment dans son ensemble, y compris la menuiserie du bâtiment, la métallerie, l'installation électrique ou téléphonique ;</p></li><li><p>l'entretien et la réparation des automobiles et véhicules utilitaires, à l'exclusion des matériels ferroviaires, des bateaux et des avions ;</p></li><li><p>le dépannage des appareils électroménagers à usage domestique, (y compris radio, télé, haute fidélité,...) à l'exclusion des matériels lourds de télécommunications ;</p></li><li><p>l'entretien et la réparation d'autres matériels à usage non industriel : montres, horloges, machines de bureau (ordinateurs exclus), ascenseurs ;</p></li><li><p>l'entretien général des bâtiments ;</p></li><li><p>les travaux de fabrication effectués à la main ou à l'aide d'un outillage léger pour l'habillement, les étoffes, les cuirs et peaux, les chaussures, la maroquinerie, le moulage noyautage à la main, le travail du verre ou de la céramique à la main ;</p></li><li><p>le nettoyage des locaux industriels, de bureaux... à l'exclusion des écoles et des hôpitaux. Les femmes de ménage des écoles et des hôpitaux sont classées avec les agents de service des établissements d'enseignement ou les agents de service hospitaliers. Les femmes de ménage, bonnes, employées par des particuliers, dont les conditions de travail et d'emploi sont sensiblement différentes de celles des nettoyeurs des locaux collectifs, sont classées en personnels des services directs aux particuliers.</p></li></ul></div>
http://id.insee.fr/codes/pcsese2003/categorieSocioprofessionnelle/68/noteGenerale/v1/fr http://rdf.insee.fr/def/base#validFrom 2003-01-01T00:00:00.000+01:00
http://id.insee.fr/codes/pcsese2003/categorieSocioprofessionnelle/68 http://www.w3.org/2004/02/skos/core#definition http://id.insee.fr/codes/pcsese2003/categorieSocioprofessionnelle/68/noteGenerale/v1/fr