Description of node <http://id.insee.fr/codes/pcsese2003/categorieSocioprofessionnelle/37/noteGenerale/v1/fr>

Subject Predicate Object
http://id.insee.fr/codes/pcsese2003/categorieSocioprofessionnelle/37/noteGenerale/v1/fr http://www.w3.org/1999/02/22-rdf-syntax-ns#type http://rdf-vocabulary.ddialliance.org/xkos#ExplanatoryNote
http://id.insee.fr/codes/pcsese2003/categorieSocioprofessionnelle/37/noteGenerale/v1/fr http://purl.org/pav/version 1
http://id.insee.fr/codes/pcsese2003/categorieSocioprofessionnelle/37/noteGenerale/v1/fr http://rdf-vocabulary.ddialliance.org/xkos#plainText Cette catégorie socioprofessionnelle regroupe les salariés occupant une position de cadre au sein d'une entreprise et exerçant une activité de type administratif ou commercial. L'entreprise considérée peut relever indifféremment du secteur industriel (y c. entreprise artisanale), de l'agriculture, du commerce ou des services. La qualification de cadre ou d'ingénieur est définie par les conventions collectives.Les fonctions exercées comportent souvent une composante d'encadrement de personnel ; elles peuvent aussi ne présenter qu'un caractère de haute technicité, soit en matière administrative générale (domaine juridique, personnel, comptable, financière,...), soit en matière commerciale, soit encore dans quelques domaines spécifiques retenus dans la catégorie (banque, assurance, hôtellerie et restauration). Les salariés faisant partie de l'état-major du chef d'entreprise et dont l'activité n'est pas exclusivement technique sont classés dans la catégorie ; ils y sont isolés pour le cas des entreprises de 500 salariés et plus.Les domaines d'activité suivants sont particulièrement couverts par la catégorie :- études générales faisant appel aux sciences économiques et humaines, incluant les travaux statistiques et le calcul actuariel, à l'exclusion de l'urbanisme et l'informatique, même appliquée à la gestion ;- administration, gestion (personnel, finances, comptabilité), à l'exclusion des aspects techniques liés aux activités de transports, de logistique et d'ordonnancement ;- administration commerciale et métiers spécifiques du commerce : cadres de l'exploitation des magasins de vente, chefs de produits, cadres de la mercatique et acheteurs du commerce ;- activité technico-commerciale (vente) dans les domaines où cette fonction n'exige pas de compétences techniques particulièrement importantes, comme pour les biens d'équipements, le bâtiment et les travaux publics, les biens intermédiaires et l'informatique ;- communication, publicité et relations publiques ;- activités spécifiques dans les secteurs de la banque, de l'assurance, de l'hôtellerie-restauration et de l'immobilier.Sont exclus de la catégorie :- les salariés ayant la qualité de chef d'entreprise (catégories 21, 22 et 23, ou, catégorie 10 pour l'agriculture, les travaux agricole, la sylviculture et la pêche).- les personnels non cadres exerçant des activités comparables à celles classées dans la catégorie (catégorie 46) ;- les cadres de la presse, de l'édition, de l'audiovisuel et des spectacles (catégorie 35) ;- les ministres des cultes et religieux (catégorie 44) ;- les directeurs d'établissements d'enseignement (catégorie 34).
http://id.insee.fr/codes/pcsese2003/categorieSocioprofessionnelle/37/noteGenerale/v1/fr http://purl.org/dc/terms/language fr
http://id.insee.fr/codes/pcsese2003/categorieSocioprofessionnelle/37/noteGenerale/v1/fr http://eurovoc.europa.eu/schema#noteLiteral <div xmlns="http://www.w3.org/1999/xhtml"><p>Cette catégorie socioprofessionnelle regroupe les salariés occupant une position de cadre au sein d'une entreprise et exerçant une activité de type administratif ou commercial. L'entreprise considérée peut relever indifféremment du secteur industriel (y c. entreprise artisanale), de l'agriculture, du commerce ou des services. La qualification de cadre ou d'ingénieur est définie par les conventions collectives.</p><p>Les fonctions exercées comportent souvent une composante d'encadrement de personnel ; elles peuvent aussi ne présenter qu'un caractère de haute technicité, soit en matière administrative générale (domaine juridique, personnel, comptable, financière,...), soit en matière commerciale, soit encore dans quelques domaines spécifiques retenus dans la catégorie (banque, assurance, hôtellerie et restauration). Les salariés faisant partie de l'état-major du chef d'entreprise et dont l'activité n'est pas exclusivement technique sont classés dans la catégorie ; ils y sont isolés pour le cas des entreprises de 500 salariés et plus.</p><p>Les domaines d'activité suivants sont particulièrement couverts par la catégorie :</p><ul class="list1"><li><p>études générales faisant appel aux sciences économiques et humaines, incluant les travaux statistiques et le calcul actuariel, à l'exclusion de l'urbanisme et l'informatique, même appliquée à la gestion ;</p></li><li><p>administration, gestion (personnel, finances, comptabilité), à l'exclusion des aspects techniques liés aux activités de transports, de logistique et d'ordonnancement ;</p></li><li><p>administration commerciale et métiers spécifiques du commerce : cadres de l'exploitation des magasins de vente, chefs de produits, cadres de la mercatique et acheteurs du commerce ;</p></li><li><p>activité technico-commerciale (vente) dans les domaines où cette fonction n'exige pas de compétences techniques particulièrement importantes, comme pour les biens d'équipements, le bâtiment et les travaux publics, les biens intermédiaires et l'informatique ;</p></li><li><p>communication, publicité et relations publiques ;</p></li><li><p>activités spécifiques dans les secteurs de la banque, de l'assurance, de l'hôtellerie-restauration et de l'immobilier.</p></li></ul><p>Sont exclus de la catégorie :</p><ul class="list1"><li><p>les salariés ayant la qualité de chef d'entreprise (catégories 21, 22 et 23, ou, catégorie 10 pour l'agriculture, les travaux agricole, la sylviculture et la pêche).</p></li><li><p>les personnels non cadres exerçant des activités comparables à celles classées dans la catégorie (catégorie 46) ;</p></li><li><p>les cadres de la presse, de l'édition, de l'audiovisuel et des spectacles (catégorie 35) ;</p></li><li><p>les ministres des cultes et religieux (catégorie 44) ;</p></li><li><p>les directeurs d'établissements d'enseignement (catégorie 34).</p></li></ul></div>
http://id.insee.fr/codes/pcsese2003/categorieSocioprofessionnelle/37/noteGenerale/v1/fr http://rdf.insee.fr/def/base#validFrom 2003-01-01T00:00:00.000+01:00
http://id.insee.fr/codes/pcsese2003/categorieSocioprofessionnelle/37 http://www.w3.org/2004/02/skos/core#definition http://id.insee.fr/codes/pcsese2003/categorieSocioprofessionnelle/37/noteGenerale/v1/fr