Description of node <http://id.insee.fr/codes/nafr1/division/52/noteGenerale/v1>

Subject Predicate Object
http://id.insee.fr/codes/nafr1/division/52/noteGenerale/v1 http://www.w3.org/1999/02/22-rdf-syntax-ns#type http://rdf-vocabulary.ddialliance.org/xkos#ExplanatoryNote
http://id.insee.fr/codes/nafr1/division/52/noteGenerale/v1 http://purl.org/pav/version 1
http://id.insee.fr/codes/nafr1/division/52/noteGenerale/v1 http://rdf-vocabulary.ddialliance.org/xkos#plainText La division 52 concerne la commercialisation au détail des marchandises (revendeurs et commissionnaires non distingués), plus la réparation d'articles personnels ou domestiques. Tous les biens ne sont pas susceptibles d'être vendus au détail ; en outre, la vente de véhicules automobiles (y compris motocycles, pièces et carburants) relève de la divison 50.La commercialisation au détail vise la clientèle des particuliers, indépendamment des quantités vendues, sans exclure la possibilité de vente à des professionnels. Le cas échéant, la commercialisation va jusqu'à la livraison et à l'installation chez le client, de meubles ou d'électroménager notamment.Le commerce de détail s'organise d'abord selon la nature des points de vente (en magasin ou hors magasin), puis sur la base des gammes commercialisées, ce qui permet d'opposer le commerce spécialisé et le commerce non spécialisé.Le premier aiguillage dans la recherche de l'activité principale au sein de la division 52 est entre commercialisation (52.1 à 6) et réparation (52.7). Après le débranchement relatif au commerce de biens d'occasion (52.5), il faut encore choisir entre commerce en magasin (52.1 à 4) et commerce hors magasin (52.6). Le commerce hors magasin concerne différentes formes de commerce (correspondance, marchés, porte à porte, internet, ...). Le commerce en magasin décline le commerce spécialisé selon 8 gammes alimentaires (52.2) et 11 gammes non alimentaires (52.3 et 4) ou le commerce non spécialisé (52.1).Liste des gammes commerciales52.21 Vente au détail de fruits et légumes frais52.22 Vente au détail de viandes et produits à base de viande52.23 Vente au détail de poissons, crustacés et mollusques52.24 Vente au détail de pain, pâtisserie et confiserie52.25 Vente au détail de boissons52.26 Vente au détail de tabac et cigarettes52.27a Vente au détail de produits laitiers52.27b Vente au détail spécialisée en produits alimentaires divers52.31 Vente au détail de produits pharmaceutiques52.32 Vente au détail d'articles médicaux et orthopédiques52.33 Vente au détail de parfums et de produits de beauté52.41 Vente au détail de textiles52.42 Vente au détail d'habillement52.43 Vente au détail de chaussures et d'articles en cuir52.44 Vente au détail de meubles et d'équipements du foyer52.45 Vente au détail de d'appareils électroménagers et de radiotélévision52.46 Vente au détail de quincaillerie, peintures et verre52.47 Vente au détail de livres, journaux et papeterie52.48 Vente au détail spécialisée en produits non alimentaires diversLe commerce est spécialisé s'il réalise un chiffre d'affaires majoritaire sur l'une des 19 gammes ou bien s'il réalise un chiffre d'affaires significatif (5 % et plus) par gamme concernant quatre gammes au plus. Avec cinq gammes significatives (ou davantage) présentes dans le chiffre d'affaires, le commerce est non spécialisé : il est non spécialisé à prédominance alimentaire si le chiffre d'affaires sur les gammes alimentaires représente plus de 35 % des ventes considérées. Sinon, il y a prédominance non alimentaire.Il n'y a pas, dans la nomenclature d'activités européenne, de distinction selon la surface commerciale. Cette distinction est systématique dans la NAF pour le commerce non spécialisé.
http://id.insee.fr/codes/nafr1/division/52/noteGenerale/v1 http://purl.org/dc/terms/language fr
http://id.insee.fr/codes/nafr1/division/52/noteGenerale/v1 http://eurovoc.europa.eu/schema#noteLiteral <div xmlns="http://www.w3.org/1999/xhtml"><p>La division 52 concerne la commercialisation au détail des marchandises (revendeurs et commissionnaires non distingués), plus la réparation d'articles personnels ou domestiques. Tous les biens ne sont pas susceptibles d'être vendus au détail ; en outre, la vente de véhicules automobiles (y compris motocycles, pièces et carburants) relève de la divison 50.</p><p>La commercialisation au détail vise la clientèle des particuliers, indépendamment des quantités vendues, sans exclure la possibilité de vente à des professionnels. Le cas échéant, la commercialisation va jusqu'à la livraison et à l'installation chez le client, de meubles ou d'électroménager notamment.</p><p>Le commerce de détail s'organise d'abord selon la nature des points de vente (en magasin ou hors magasin), puis sur la base des gammes commercialisées, ce qui permet d'opposer le commerce spécialisé et le commerce non spécialisé.</p><p>Le premier aiguillage dans la recherche de l'activité principale au sein de la division 52 est entre commercialisation (52.1 à 6) et réparation (52.7). Après le débranchement relatif au commerce de biens d'occasion (52.5), il faut encore choisir entre commerce en magasin (52.1 à 4) et commerce hors magasin (52.6). Le commerce hors magasin concerne différentes formes de commerce (correspondance, marchés, porte à porte, internet, ...). Le commerce en magasin décline le commerce spécialisé selon 8 gammes alimentaires (52.2) et 11 gammes non alimentaires (52.3 et 4) ou le commerce non spécialisé (52.1).</p><p>Liste des gammes commerciales</p><p>52.21 Vente au détail de fruits et légumes frais</p><p>52.22 Vente au détail de viandes et produits à base de viande</p><p>52.23 Vente au détail de poissons, crustacés et mollusques</p><p>52.24 Vente au détail de pain, pâtisserie et confiserie</p><p>52.25 Vente au détail de boissons</p><p>52.26 Vente au détail de tabac et cigarettes</p><p>52.27a Vente au détail de produits laitiers</p><p>52.27b Vente au détail spécialisée en produits alimentaires divers</p><p>52.31 Vente au détail de produits pharmaceutiques</p><p>52.32 Vente au détail d'articles médicaux et orthopédiques</p><p>52.33 Vente au détail de parfums et de produits de beauté</p><p>52.41 Vente au détail de textiles</p><p>52.42 Vente au détail d'habillement</p><p>52.43 Vente au détail de chaussures et d'articles en cuir</p><p>52.44 Vente au détail de meubles et d'équipements du foyer</p><p>52.45 Vente au détail de d'appareils électroménagers et de radiotélévision</p><p>52.46 Vente au détail de quincaillerie, peintures et verre</p><p>52.47 Vente au détail de livres, journaux et papeterie</p><p>52.48 Vente au détail spécialisée en produits non alimentaires divers</p><p>Le commerce est spécialisé s'il réalise un chiffre d'affaires majoritaire sur l'une des 19 gammes ou bien s'il réalise un chiffre d'affaires significatif (5 % et plus) par gamme concernant quatre gammes au plus. Avec cinq gammes significatives (ou davantage) présentes dans le chiffre d'affaires, le commerce est non spécialisé : il est non spécialisé à prédominance alimentaire si le chiffre d'affaires sur les gammes alimentaires représente plus de 35 % des ventes considérées. Sinon, il y a prédominance non alimentaire.</p><p>Il n'y a pas, dans la nomenclature d'activités européenne, de distinction selon la surface commerciale. Cette distinction est systématique dans la NAF pour le commerce non spécialisé.</p></div>
http://id.insee.fr/codes/nafr1/division/52/noteGenerale/v1 http://rdf.insee.fr/def/base#validFrom 2003-01-01T00:00:00.000+01:00
http://id.insee.fr/codes/nafr1/division/52 http://www.w3.org/2004/02/skos/core#definition http://id.insee.fr/codes/nafr1/division/52/noteGenerale/v1